Remarques d’ECOLO Dinant à l’enquête publique concernant la construction de 18 logements avenue de la Déportation

Publié le jeudi 11 juillet 2013

Mesdames, Messieurs les membres du Collège des Bourgmestre et Echevins,

Par la présente, nous souhaitons vous faire part de notre opposition au projet de construction de 18 logements avenue de la Déportation 11-12, pour lequel un permis à été déposé par la société De Conninck NV – EGH Project NV.

Le projet envisagé est en totale incompatibilité avec l’intérêt paysager évident et reconnu de ce quartier typiquement Mosan. Notre cité bénéficie d’une identité forte liée à son paysage hors du commun. Si nos ancêtres ont réussi à dompter le fleuve, la nature a gardé ses droits sur les flancs de la vallée. Cette dualité doit être préservée et même renforcée, pour le bien-être des Dinantais et la vitalité touristique de la commune.

Pour compléter et renforcer cette analyse qui devrait à elle seule justifier de revoir fondamentalement le projet, nous nous permettons de reprendre la synthèse formulée par un riverain sur les différents règlements en vigueurs pour le terrain concerné.

Cliquez dessus pour agrandir

Nous aurions aimé nous réjouir de la construction de logements de qualité à proximité du centre. Les considérations ci-dessus ne nous le permettent pas. Elles nous poussent au contraire à vous demander de refuser le permis pour le projet envisagé.

Le cadre naturel et patrimonial dinantais attire incontestablement les investisseurs, réjouissons nous en tout en gardant à l’esprit l’intérêt général quand beaucoup d’entre eux cherchent essentiellement le leur.

Nous vous remercions pour l’attention que vous réserverez à ces remarques et vous prions de croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Pour le groupe ECOLO DINANT, John-Laurent Nève Conseiller Communal (voir contacts)

PDF - 371.9 ko